• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le stress

Le stress - Maye Crane

J’avais une amie à l’école secondaire, qui disait en blaguant, qu’à chaque fois qu’elle savait qu’un test de mathématiques approchait, des boutons apparaissaient sur son visage. Elle finissait toujours par en avoir plusieurs, le matin même, et par la suite, ils se mettaient à disparaître lentement. On en riait, mais parfois, je me demande s’il y avait une part de vérité dans ce qu’elle disait.

En ce moment, j’aurais vraiment besoin d’un traitement de l acné quelconque. Et oui, mon niveau de stress est assez élevé. Mon patron vient de nous annoncer, pendant une réunion de départements, que le président cherche à faire des coupures budgétaires, et que nous serons touchés, tout particulièrement. Il nous a expliqué que les emplois sont moins chers ailleurs, et donc, le grand patron a choisi de mettre à la porte, un grand nombre d’employés, question de sauver quelques sous. Nous sommes abasourdis ; les lettres envoyées aux clients et le service à la clientèle seront dorénavant gérés par des gens en Inde, qui ne parlent pas tout à fait avec le même accent, et qui, souvent, ne savent pas encore écrire en français. Je ne sais pas comment ils vont faire pour trouver du monde qui parle cette langue complexe. Peut-être, il y en a plus que je le crois. Du moins, je ne l’espère pas, car je ne veux pas perdre mon emploi.

Sinon, je ne sais plus où tourner la tête. Nous sommes dans une région où justement, les opportunités de travail deviennent de plus en plus rares. Je crains une crise économique dans notre ville. J’ai peur de devoir déménager mes enfants, qui sont bien ici. Ils aiment l’école et ont plusieurs amis. Mais, si le besoin se présente, nous devrons changer de ville, et tout recommencer à zéro. 

Ce n’est pas drôle comme situation, mais c’est exactement, ce que d’autres font en ce moment. Il y a déjà plusieurs familles de notre quartier qui sont parties l’été passée pour trouver du travail à Montréal, ou à Québec. J’espère que certains d’entre eux accepteraient de nous aider, si on se voit obligé de les suivre. Mais, une chose est certaine : mon couple est très solide, et je sais que le divorce ne sera pas une solution. De toute manière, ça ne serait pas à notre avantage, ni celui des enfants, de briser la famille pendant une situation de problèmes financiers. Alors, je sais que nous allons tous partir ensemble, si nous devons le faire.

 

The author:

author

Esthéticienne et amoureuse de produits de beauté de qualité - en pharmacie et en cabine - Maye Crane vous proposera, via ce blogue, ses recommandations beauté et bien-être, tout en ne négligeant pas de vous partager son quotidien. Femme d'affaires accomplie, elle adore couvrir un ensemble de sujets variés qui ont un impact sur votre vie. Soyez à l'affut!