• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Changement de plan... en urgence

Changement de plan... en urgence - Maye Crane

J’étais dans mon salon quand j’ai entendu mon four sonner la fin de la cuisson. J’avais concocté un repas en amoureux avec mon époux, et je voulais que tout soit prêt, que je n’ai plus qu’à faire réchauffer les plats que j’avais choisi de servir. Je m’étais apprêtée, avec une robe en voile de coton d’une couleur émeraude, qui me va à ravir, et des talons hauts. Je les mettais pour la première fois. Je venais de les chausser quand le four a sonné. Je me suis précipitée dans la cuisine, et par manque de chance et d’attention, j’ai trébuché. J’ai entraîné dans ma chute, la nappe, qui était placée sur la table que j’avais soigneusement dressée. Les assiettes se sont envolées, et elles sont retombées dans un fracas de vaisselle brisée. J’étais catastrophée par ce que j’avais fait. Cette préparation avait été longue, et j’avais mis beaucoup de soin à embellir la table avec des pétales de rose.
Lorsque j’ai tout ramassé, tout jeté et nettoyé, j’ai pensé à mon four. C’était plus d’une demi-heure après qu’il eût sonné. Le rôti, les pommes de terre et la sauce étaient carbonisés. Non seulement, nous n’avions plus rien à manger, mais en plus, mes plats étaient impossibles à récurer. Une croûte noire et dure, s’était formée sur tous, ne me laissant pas d’autre choix que de les mettre à la poubelle. Mon mari ne tarderait pas à rentrer à la maison, et j’avais tout à recommencer. Au moment de cette réflexion, comme par un fait exprès, mon cellulaire m’indiqua l’arrivée d’un message. Pierre sortait de son entretien avec notre conseiller financier Montréal, et il se dépêchait de rentrer. J’avais, tout au plus, une heure devant moi pour tout remettre en ordre avant son arrivée.
Première étape, incontournable, un appel à un traiteur qui livre à domicile. J’ai commandé des canapés au saumon pour l’apéritif, des tournedos Rossini, et une mousse aux fruits de la passion. J’ai mis une autre nappe, des assiettes et des couverts, deux bougies, que je n’ai pas allumées tout de suite, par peur de l’accident qui pourrait se produire si je les renversais, et je me suis changé de tenue, la mienne ayant été froissée et tachée. J’ai mis un fourreau en soie, violet, des ballerines en daim noir et mon collier de perles, noires également. Quand mon mari est entré, il eut la surprise de voir que j’avais tout préparé pour que nous fêtions notre anniversaire de rencontre.

 

The author:

author

Esthéticienne et amoureuse de produits de beauté de qualité - en pharmacie et en cabine - Maye Crane vous proposera, via ce blogue, ses recommandations beauté et bien-être, tout en ne négligeant pas de vous partager son quotidien. Femme d'affaires accomplie, elle adore couvrir un ensemble de sujets variés qui ont un impact sur votre vie. Soyez à l'affut!